Des ASDIC dans la Marine française en 1940?

epave-adroit-asdic_1

Vue de l’épave de l’Adroit montrant le dôme de l’ASDIC en position de repos (au centre de la quille, à gauche de la photo) – Collection Wilfried Langry

     Au cours de la première guerre mondiale, les travaux de Paul Langevin sur l’effet piézo-électrique du quartz ouvraient de très bonnes perspectives en matière de détection des sous-marins pour la Marine Nationale. La fin du conflit ne permit pas une réalisation concrète et le projet fut plus ou moins mis en sommeil durant l’entre-deux guerres. Lire la suite

Publicités

Les évènements d’Athènes de décembre 1916

A.jpg

© Archives privées – DR. Le vice-amiral Lacaze en 1917.

L’Amiral Benoit Chomel de Jarnieu, en plus de nous avoir offert un entretien, nous fait l’honneur de commettre ce billet. Ne ménageant pas ses efforts au service de la stratégie navale théorique, il réédite (La cambuse des introuvables) des ouvrages fondateurs du genre comme, par exemple,  Le grand état major naval (Raoul Castex, 1909) ou Les enseignements maritimes de la guerre anti-germanique (René Davenuy, 1919).

 

Cent ans exactement depuis le massacre de marins français dans les rues d’Athènes ! Au-delà des drames individuels, l’évènement allait ouvrir une crise politico-militaire majeure dans la Marine tout autant que dans le gouvernement. Certes, on est bien loin des hécatombes vécues par les armées sur tous les fronts dans cette Grande guerre mais le guet-apens dans lequel tombèrent les marins français fut vécu comme une double trahison : trahison de la Grèce envers ses engagements, trahison du gouvernement français envers l’Armée navale.

Lire la suite