FILM – « La Mer Cruelle » (1953)

CC5A8C THE CRUEL SEA Poster for 1953 Ealing Studios film with Jack Hawkins

CC5A8C THE CRUEL SEA Poster for 1953 Ealing Studios film with Jack Hawkins

Les visiteurs de l’exposition temporaire « Real to Reel : A century of War Movies » à l’Imperial War Musuem de Londres ont pu constater que parmi les classiques du cinéma évoqués, l’adaptation du roman « La Mer Cruelle » tenait une bonne place. Il faut dire que le succès du roman était tel n’aura fallu qu’un an après la sortie du bouquin pour que les droits d’adaptation soient achetés par Sir Michael Balcon, patron des Ealing Studios. Si après-guerre, ce dernier n’a produit que peu de films de guerre, le bouquin de Montsarrat fut pour lui l’occasion parfaite de rendre hommage aux marins ayant mené la bataille de l’Atlantique.

Lire la suite

LIVRE – « Je n’étais pas la bienvenue »

sousmarin_92df1ad7f50dfc3a93aff66d635c7e6d

Des livres sur le milieu des sous-marins, il y en a. Mais à l’image de bien des sous-mariniers, ils restent souvent dans le domaine technique et plutôt « taiseux » sur le reste. Milieu fermé, ils sont moins de 2000 en France, il n’apparait que peu sous l’angle humain et les derniers récits en la matière remontent presque tous à la seconde guerre mondiale. On ne fait pas une guerre silencieuse en le criant sur les toits…

Lire la suite

Code Dauphin

DSCF1498.jpg

© Marine nationale.

Les capacités opérationnelles de la Force Maritime de l’Aéronautique Navale reposent en grande partie sur ses voilures tournantes. Les 27 NH90 NFH (remplaçant 40 Lynx et 29 Super Frelon) ne suffiront pas à accomplir l’ensemble des missions dévolues aux voilures tournantes. Une grande partie des Panther, Dauphin et Alouette III quittera le service dans les prochaines années. La piste du marché de l’occasion est soulevée afin de continuer les opérations actuelles.

Lire la suite

Sécurité maritime privatisée et Corne de l’Afrique : nouvelle gestion du chaos ?

3391141972

© Le Marin. Olivier Mélennec, « Une « armurerie flottante » interceptée en mer Rouge », Le Marin, 12 avril 2013.

Alors que les marines de guerre peinent à aligner suffisamment de moyens dans le cadre de la lutte anti-piraterie, la privatisation d’une partie du spectre de la sécurité maritime est une voie explorée par nombre d’acteurs au large de la Corne de l’Afrique.

Lire la suite

Horizon Marine 2025 : triptyque pour la marine garde-côtière ?

1170x485blobbig_310.png

L’Amiral Christophe Prazuck, Chef d’État-Major de la Marine nationale (CEMM) depuis le 12 juillet, après les cinq années de l’Amiral Rogel (12 septembre 2011 – 12 juillet 2016), s’exprimait pour son premier « grand oral » devant la représentation navale. Une des premières choses à relever est son propos appuyé sur le besoin de la Marine nationale pour ses missions de sauvegarde maritime dites de l’ « Action de l’État en Mer ». Le CEMM semble révéler le cap qui guidera désormais la programmation vis-à-vis des futurs définitions et cibles pour les programmes BATSIMAR (BATiment de Surveillance et d’Intervention MARitime) et ceux visant à remplacer les frégates de deuxième rang (classes Floréal et La Fayette).

Lire la suite

Frégate du quatrième rang

20160331203314_b2

La diplomatie navale française s’appuie sur la capacité intermittente à montrer le pavillon au large de toutes les îles de l’Archipel France, condition sine qua non de notre intégrité territoriale. Le lancement du programme BATSIMAR (BATiment de Surveillance et d’Intervention MARitime) est repoussé depuis deux lois de programmation militaire. C’est pourquoi l’hypothèse (ci-dessous) explore un abaissement volontaire du besoin afin de lancer dès la prochaine loi de finances non pas une frégate de troisième rang mais du quatrième rang afin d’obtenir rapidement de nouveaux patrouilleurs et faire remonter les capacités de l’AEM (Action de l’État en Mer) pour palier les ruptures temporaires de capacités déjà constatées et éviter, surtout, la rupture globale.

Lire la suite