FLOTLOG : lancement ?

© Marine nationale. Depuis son appareillage de Brest le 16 août dernier, le Bâtiment de Commandement et de Ravitaillement (BCR) Somme, déployé dans le cadre de la fonction stratégique « connaissance et anticipation », a participé à deux entraînements opérationnels majeurs, « Northern Coast » et « Joint Warrior », qui ont réuni au total près de 65 unités de 17 nationalités différentes. Une fois n’est pas coutume, la Somme (157 mètres, 18 000 tonnes) s'est ravitaillé lui-même près d'un autre pétrolier-ravitailleur en la personne de l’USNS Medgar Evers (210 mètres, 43 000 tonnes).

© Marine nationale. Depuis son appareillage de Brest le 16 août dernier, le Bâtiment de Commandement et de Ravitaillement (BCR) Somme, déployé dans le cadre de la fonction stratégique « connaissance et anticipation », a participé à deux entraînements opérationnels majeurs, « Northern Coast » et « Joint Warrior », qui ont réuni au total près de 65 unités de 17 nationalités différentes. Une fois n’est pas coutume, la Somme (157 mètres, 18 000 tonnes) s’est ravitaillé lui-même près d’un autre pétrolier-ravitailleur en la personne de l’USNS Medgar Evers (210 mètres, 43 000 tonnes).

Si aucune communication officielle ne sanctionne la chose, force est de constater que le ton de l’Amiral Prazuck – Chef d’État-Major de la Marine – est plutôt affirmatif et précis quand au choix des plans du futur FLOTLOG. Il semblerait qu’il ne manque plus que l’ordre de mise en chantier, permettant – enfin – de remplacer les Bâtiment de Commandement et de Ravitaillement (BCR) du type Durance (5) dont ils sont la « sous-classe BCR » (4) à partir de la Meuse. La Somme atteste bien de l’usure des années…

Lire la suite

Publicités

Coopération aéronavale trilatérale : nouvel embarquement de Rafale M

© U.S. Navy photo by Petty Officer 3rd Class Nathan T. Beard. Un Rafale M du porte-avions Charles de Gaulle pratique un "touch and go" à bord du CVN-69 USS Dwight D. Eisenhower le 8 décembre 2016.

© U.S. Navy photo by Petty Officer 3rd Class Nathan T. Beard. Un Rafale M du porte-avions Charles de Gaulle pratique un « touch and go » à bord du CVN-69 USS Dwight D. Eisenhower le 8 décembre 2016.

Le futur retour à la mer du porte-avions Charles de Gaulle lors de la sortie de l’IPER/ATM n°2 se fera dans un contexte relativement nouveau puisque le HMS Queen Elizabeth aura débuté ou débutera ses premières campagnes aériennes tandis que le CVN-78 USS Gerald R. Ford aura bien entamé sa première année de service. C’est dans un contexte de renforcement inexorable des liens aéronavals, en particulier franco-américains, qu’il s’agit de replacer l’embarquement annoncé de plusieurs Rafale M à bord d’un porte-avions américain au début de l’année 2018, en prélude à fin de la refonte du porte-avions Charles de Gaulle.

Lire la suite

PATMAR : le Graal ?

20170808-154438-g.jpg

© Joël Lemay.

Un concours de circonstances inattendu amène peut être à considérer une solution aéronautique nouvelle dans le champ des possibles pour le remplacement des Atlantique 2. Si elle était viable techniquement et politiquement, elle amènerait à conserver de hautes ambitions opérationnelles avec un remplacement nombre pour nombre des Atlantique 2 modernisés (15), voire du parc initial reçu (28). L’Atlantique 3 est-il de retour ?

Lire la suite